Filip Grund, Philippe Chaubert. Photos ARC l Jean-Bernard Sieber
Ressources humainesCOVID-19

Direction du Service du personnel de l’État de Vaud

Depuis le 1er mai, Philippe Chaubert est chef ad interim du Service du personnel de l’État de Vaud (SPEV). Il remplace Filip Grund, qui, après 15 ans à ce poste, prend sa retraite.

Filip Grund, Philippe Chaubert. Photos ARC l Jean-Bernard Sieber
2 minutes de lecturePublié le 15 May 2020

Depuis le 1er mai, Philippe Chaubert est chef ad interim du Service du personnel de l’État de Vaud (SPEV). Il remplace Filip Grund, qui, après 15 ans à ce poste, prend sa retraite.

Chef de service adjoint durant de nombreuses années, M. Chaubert a également assumé la responsabilité de l’administration des ressources humaines depuis 2003 avant de prendre, en 2018, celle du centre de compétence Santé et sécurité en entreprise au SPEV. Parfaitement préparé à endosser ces nouvelles responsabilités, il dispose de la connaissance fine des dossiers et des enjeux pour gérer le SPEV durant cette période transitoire et pourra s’appuyer sur les membres de l’équipe de direction. Sa très forte implication dans les volets traités par le SPEV durant la pandémie COVID lui permet également d’accompagner les défis particuliers auxquels le personnel est confronté dans la crise actuelle.  Il occupera ce poste jusqu’à l’entrée en fonction de la prochaine ou du prochain responsable. Le recrutement, interrompu en raison de la crise sanitaire, sera relancé en août 2020. Par ailleurs, dans le cadre de la réorganisation des départements, le service deviendra une direction générale des ressources humaines.

Filip Grund pour sa part a connu un parcours riche et diversifié témoignant d’un investissement exceptionnel au sein de l’administration cantonale. Il y a débuté sa carrière en 1983 au Secrétariat général du DIPC, puis au Service de justice et législation où a il a été premier conseiller juridique, avant de rejoindre le Service du personnel dont il a pris la tête en 2005. Chef de service hautement respecté, à la constance et à la disponibilité jamais prise en défaut, Filip Grund s’est impliqué dans les dossiers le plus complexes et la conduite de politiques transversales majeures. Le Conseil d’État lui exprime sa vive reconnaissance pour le travail accompli et ses vœux pour une agréable et heureuse retraite.

Continuez votre lecture