Le 11 mai, jour de la reprise au collège de Chanel à Morges. Les élèves ont repris l'école par demi-classe et un jour sur deux. KEYSTONE l Laurent Gillieron.
FormationCOVID-19

Retour vers les classes, pas à pas

Les élèves ont repris le chemin de l’école obligatoire depuis le 11 mai, de façon progressive et sécurisée. L’enseignement postobligatoire reprend le 8 juin. Les examens de la maturité gymnasiale sont annulés, comme les examens théoriques des apprentis et ceux de maturité professionnelle.

Le 11 mai, jour de la reprise au collège de Chanel à Morges. Les élèves ont repris l'école par demi-classe et un jour sur deux. KEYSTONE l Laurent Gillieron.
Publié le 15 May 2020

Le Conseil fédéral a donné son feu vert à la reprise de l’enseignement en classe pour la scolarité obligatoire dans toute la Suisse dès le 11 mai. Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a œuvré pour un retour en classe coordonné avec les autres cantons romands.

Sur la base du cadre sanitaire posé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et d’entente avec les autorités sanitaires cantonales, des mesures de protection sont déployées par le DFJC pour assurer la santé et la sécurité des élèves, des enseignants et de leurs proches: désinfections régulières des surfaces, respect de la distance de deux mètres entre adultes et entre enseignants et élèves, précautions pour les réfectoires et cantines scolaires ou dans les salles des maîtres, gestes barrières, etc.

Dès le 11 mai, l’école vaudoise procède à une rentrée par demi-classe, un jour sur deux, durant les premières semaines. Cette reprise progressive permet aux enseignants et aux élèves de bénéficier d’un temps d’adaptation et d’un environnement de qualité pour recréer le lien et se réapproprier les lieux d’enseignement. Ils peuvent notamment se familiariser avec ce nouveau « vivre ensemble » et les gestes sanitaires nécessaires au bon déroulement des journées à l’école. Conscient de la difficulté d’organisation que cette reprise en alternance engendre pour quelque temps dans les familles, le DFJC maintient le service d’accueil scolaire dans chaque établissement pour les parents qui travaillent et qui n’auraient pas de solution de garde le jour où leur enfant ne va pas en cours. Les huit semaines de cours en classe permettront aussi de préparer la rentrée 2020-2021 et d’aider les élèves les plus fragiles.

Pour limiter autant que possible les effets de la crise pandémique sur le cursus des élèves et pour assurer le respect de l’égalité des chances, les conditions de promotion, d’orientation et de certification ont été assouplies et revues en faveur des élèves pour les cas limites. Les situations particulières pourront être prises en compte, de même que le comportement de l’élève.

Le postobligatoire reprendra le 8 juin

Pour le postobligatoire, l’enseignement en classe reprendra le 8 juin, conformément aux exigences de la Confédération. D’ici là, l’enseignement à distance se poursuit. Les examens oraux et écrits de la maturité gymnasiale sont annulés. Les élèves obtiendront leur maturité sur la base des résultats de la dernière année enseignée. Les examens théoriques des apprentis (compétences opérationnelles et culture générale) ont été annulés pour toutes les professions au niveau fédéral; concernant les examens de la partie pratique, il peut y avoir des procédures de qualification différenciées selon les professions.

La hotline 021 338 08 08 apporte des précisions pour chaque cursus.

Enfin, les examens finals de maturité professionnelle ont été annulés sur le plan national. Les élèves seront donc certifiés sur la base de la moyenne des notes obtenues dans chaque branche au cours des semestres suivis en école.

En savoir plus

Les détails de ces modalités et toutes les informations destinées aux parents et aux professionnels de la formation sont disponibles dans une FAQ en ligne. (SHo)

Continuez votre lecture